La gestalt-thérapie et l’enfant

enfants 004« Vous dites : C’est épuisant de s’occuper des enfants. Vous avez raison. Vous ajoutez : Parce que nous devons nous mettre à leur niveau. Nous baisser, nous pencher, nous courber, nous rapetisser. Là, vous vous trompez. Ce n’est pas tant cela qui fatigue le plus, que le fait d’être obligé de nous élever jusqu’à la hauteur de leurs sentiments. De nous élever, nous étirer, nous mettre sur la pointe des pieds, nous tendre. Pour ne pas les blesser. »

Janusz Korczak, Quand je redeviendrai petit (prologue), AFJK.

 

Mon travail avec les enfants consiste à faciliter l’expression de leurs émotions afin de permettre l’intégration de leurs difficultés.

enfants 009Le mal-être chez l’enfant se manifeste par des symptômes variés: irritabilité, agressivité, énurésie (pipi au lit), anxiété, perte d’appétit, dépression.  L’enfant n’a pas encore développé une maîtrise suffisante du langage lui permettant d’exprimer clairement ce qu’il ressent; par conséquent c’est son corps qui parle.

C’est lorsque les causes médicales sont écartées qu’une intervention psychothérapeutique doit être envisagée.

Par le jeu, l’enfant met en scène les expériences qui l’impactent. Tendant naturellement vers le bien-être, c’est sa façon d’appréhender et d’intégrer ses expériences de vie, de mettre en cohérence son vécu interne avec son environnement. Le jeu est donc essentiel dans le développement de l’enfant. Un enfant qui ne joue pas doit vous alerter.

Par le jeu, le dessin, la peinture, le modelage, la poterie, la musique, l’enfant crée une représentation de son ressenti, de son monde intérieur. Il se familiarise avec celui-ci, l’apprivoise et apprend à poser des mots sur son vécu.

Lorsque le conflit est intégré, le symptôme disparaît. 

Il est très douloureux de voir son enfant souffrir. Il est également très difficile de faire la démarche de consulter un thérapeute, un psychologue, un psychothérapeute, un pédopsychiatre. Tous ces professionnels, spécialisés en psychothérapie de l’enfant, sont pourtant susceptibles de pouvoir vous aider.

Je vous propose un premier entretien afin de faire le point sur les difficultés de votre enfant, sur son histoire, sur vos attentes. A cette occasion, la présence de votre enfant n’est pas souhaitable, celui-ci pouvant se sentir mal à l’aise.

Après avoir déterminé les besoins de votre enfant en terme de thérapie, nous fixerons la fréquence des séances en fonction des problématiques abordées lors de notre rencontre.

Il est important de parler à votre enfant de votre démarche avec des mots adaptés à son âge.

Une fois la thérapie engagée et dans le cadre du bien-être de votre enfant, nous nous rencontrerons régulièrement afin d’échanger et de travailler ensemble.

Cadre thérapeutique

  • Les séances de psychothérapie sont confidentielles. Vous êtes dans un espace protégé. La sécurité est la base du travail thérapeutique.
  • Premier entretien: la première rencontre nous permettra d’explorer ensemble ce qui motive votre démarche. Nous ferons le point sur votre demande et sur vos attentes . Je répondrai à vos questions et je vous expliquerai ma façon de travailler. Je poserai le cadre de la thérapie: fréquence, tarif, durée d’une séance, modalité de clôture de thérapie. Si nous sommes d’accord, le travail thérapeutique peut commencer.
  • Fréquence: Une séance par semaine est recommandée.
  • Durée: 1 heure
  • Honoraires: Les consultations ne sont pas prises en charge par la Sécurité Sociale. Renseignez-vous auprès de votre complémentaire santé.
  • Toute séance non décommandée 48h à l’avance est due.